Liste des intervenants

Partenaires du projet REMAC

  • Médiathèque de Chartres

Catherine Merlin est conservateur du patrimoine et des bibliothèques au service de la Ville de Chartres. Directrice du pôle Bibliothèques/Archives depuis 2008, elle accompagne le projet de "Reconstitution de la bibliothèque médiévale de Chartres" en partenariat avec l’IRHT, la BNF et le Ministère de la Culture depuis 2005.

 

  • Institut de Recherche des Textes - IRHT

Claudia Rabel est historienne de l’art, ingénieure de recherche à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS) à Paris où elle dirige la section des Manuscrits enluminés. Spécialiste de l’iconographie et des manuscrits enluminés du Moyen Âge, elle est responsable du cycle de conférences consacré à l’iconographie médiévale "Les Ymagiers",  qui est accueilli par l'Ecole du Louvre.

Dominique Poirel - Archiviste paléographe, docteur habilité en histoire à Paris IV, directeur de recherche au CNRS attaché à l'Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT). Il est éditeur de textes et historien des idées, en particulier au XIIe siècle (écoles de Saint-Victor et de Chartres) et au XIIIe siècle (courant franciscain). Avec Claudia Rabel il dirige le projet de l'IRHT sur les manuscrits de Chartres « La Renaissance virtuelle des manuscrits sinistrés de Chartres ».

Joanna Frońska est ingénieure de recherche à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS) à Paris, où elle est responsable de la base des manuscrits enluminés INITIALE. Sa thèse de doctorat (2007) et ses recherches actuelles portent sur les manuscrits juridiques, leur iconographie, production et circulation (XIIe-XIVe siècle). Depuis 2014, elle collabore au projet de la reconstruction virtuelle du fonds de manuscrits sinistré de Chartres.

François Bougard - ancien directeur des études médiévales à l'Ecole française de Rome (1997-2004), est professeur d'histoire du Moyen Âge à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Il dirige l’Institut de recherche et d’histoire des textes depuis le 1er septembre 2014. Son activité de recherche porte aussi sur l'histoire des bibliothèques, avec un intérêt particulier pour les milieux cisterciens français et, plus récemment, pour le fonds manuscrit du cardinal de Richelieu.

 

  • Dynamiques Patrimoniales Culturelles - DYPAC

Pierre Chastang est Professeur des universités en Histoire du Moyen Âge, directeur du laboratoire Dynamiques Patrimoniales et Culturelles et directeur ajoint à la recherche de l'Institut d'études cutlurelles et internationales. Ses recherches sont consacrées à la culture médiévale de l’écrit aux XIe-XIVe siècles. Après avoir été maître de conférences à l’UVSQ de 2001 à 2012, il est désormais professeur d’Histoire du Moyen Âge.

 

  • Centre de Recherche sur la Conservation - CRC

Fabien Pottier est physico-chimiste, post-doctorant au Centre de Recherche sur la Conservation. Il est spécialisé dans les techniques de caractérisation et d'imagerie transportables et non-invasives pour l'étude de documents historiques. Au sein du projet REMAC, sa recherche vise à développer des techniques d'imagerie permettant la lecture de manuscrits dégradés.

Anne Michelin est physico-chimiste, maître de conférence du Muséum National d'Histoire Naturelle au sein du Centre de Rercherche sur la Conservation. Au sein du pôle 'Couleur et effets visuels', elle mène des recherches orientées vers le développement des techniques de caractérisation non invasives et transportables notamment les techniques d'imagerie hyperspectrales.

Laurianne Robinet est physico-chimiste, ingénieure de recherche du Ministère de la Culture au Centre de Recherche sur la Conservation. Au sein du laboratoire, elle est en charge du pôle 'Cuir et parchemin' et mène des recherches pour le développement des nouveaux outils de caractérisation et de nouvelles approches de conservation sur les matériaux à base de peau au sein des collections patrimoniales.

 

  • Université Paris-Sud / Laboratoire d'Optique et Biosciences

Gaël Latour est physicien/opticien, maître de conférences à l’Université Paris-Sud. Son activité de recherche est orientée vers la microscopie optique non-linéaire pour l’imagerie biomédicale. Ses recherches s’intéressent actuellement au développement de nouvelles modalités pour l’imagerie optique non-linéaire afin d’obtenir une caractérisation morphologique et physico-chimique du collagène, composant majoritaire de nombreux tissus et organes (peau, cornée, tendon…) mais également des parchemins.

 

Conférenciers invités

  • Tim Weyrich - University College London

Professeur en informatique visuelle dans le groupe 'Virtual environments and Computer Graphics' du département d'informatique de University College London (UCL) à Londres. Il est actuellement directeur adjoint du centre sur les humanités numériques de UCL et coordinateur du réseau de formation Innovate (ITN) DISTRO. Son activité de recherche porte sur la modélisation et la fabrication d'apparence, le graphique relié, la reconstruction 3D, l'analyse du patrimoine culturel et les humanités numériques. Il a co-dirigé les recherches sur la reconstruction digitale de manuscripts endommagés par le feu dans le cadre du projet " The Great Parchment Book".

  • Melania Zanetti - Università Ca’ Foscari, Venezia

Diplômée en conservation du patrimoine culturel (spécialisation : livres et documents) à l’Université de Udine et diplômée à l'Ecole européenne de conservation et de restauration du livre de Spoleto. Elle travaille depuis 1995 en tant que restaurateur de livres, documents et œuvres graphiques pour les archives, les bibliothèques et les musées, avec une compétence spécifique dans la restauration des manuscrits médiévaux en parchemin et en papier. Depuis 2000, elle enseigne Théorie et histoire de la restauration à l'Université Catholique de Milan et depuis 2010 Restauration du livre et du document à l'Université Ca' Foscari de Venise. Depuis 2013 elle est présidente de l'Association italienne des conservateurs et des restaurateurs des archives et des bibliothèques (AICRAB).

  • Alfonso Zoleo - Università degli Studi di Padova - professeur de chimie à l'Université de Padoue

Professeur de chimie à l’Université de Padova, il s’occupe depuis plusieurs années de la chimie des matériaux utilisés en archive, se dédiant spécifiquement aux documents sur papier. En particulier, il est un expert des méthodologies spectroscopiques et d’analyse pour l’étude de la dégradation du papier et il a participé à des nombreux projets visant à la connaissance et préservation des manuscrites médiévaux rédigés sur papier, en collaboration avec Melania Zanetti. Actuellement, il est coordinateur du projet universitaire « Nanomaterial for Conservation and Diagnostics in Cultural Heritage » pour la conservation du papier avec emploi de nanomatériaux. Il enseigne les Méthodes spectroscopiques pour l’analyses des biens culturels à l’Ecole de Spécialisation en Biens historiques et artistiques de l’Université de Padova et il entretient des nombreuses collaborations nationales et internationales.

 

 

Personnes connectées : 1